Le Directeur Pays du PNUD et la Ministre de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille aux côtés des femmes entrepreneures récipiendaires dans une photo de famille. Crédit photo : PNUD/MFSNF Burkina Faso

Célébrer et magnifier la femme entrepreneure burkinabè en lui dédiant une soirée d’hommage, tel est le pari relevé par le Ministère de la femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille. Placée sous la présidence de son ministre de tutelle, Madame Marie Helene Laurence ILBOUDO/MARCHAL, la « nuit de l’entrepreneur féminin » a eu lieu le lundi 30 juillet 2018 dans la salle du CENASA. L’occasion fut belle de magnifier le courage de ces femmes qui se battent au quotidien pour contribuer au développement du Burkina Faso, mais aussi de récompenser les plus méritantes et encourager les autres à suivre l’exemple.

En 2015, selon les chiffres publiés par la Maison de l’entreprise du Burkina Faso, sur 8 561 Entreprises formelles enregistrées, les femmes étaient propriétaires de 1 830 entreprises soit un taux de 21% contre un taux de 79% pour les hommes, ce qui donne un écart de 58 points. « Nous avons pour ambition de faire en sorte que le nombre de femmes propriétaires d’entreprises passe de 21% à 50% d’ici à 2020 » dixit Marie Helene Laurence ILBOUDO/MARCHAL. Cette volonté étatique est matérialisée dans l’axe 2 du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) et qui ambitionne un entrepreneuriat féminin dynamique, compétitif, diversifié, contribuant à la réduction de la pauvreté des populations.

Au-delà des récompenses attribuées aux pionnières de l’entrepreneuriat au Burkina Faso, cette soirée fut aussi l’occasion de décerner des prix aux 3 lauréates du concours national de la meilleure entreprise féminine. Elles ont reçu respectivement des chèques d’une valeur de 500 mille, 750 mille et d’1 million de FCFA plus un trophée, des mains du Directeur Pays du PNUD.

« Je suis heureuse d’avoir reçu ce prix. Ça va m’encourager à travailler davantage. Avec l’argent, je vais construire une nouvelle unité de transformation », s’est réjouie la 3e Lauréate Soutoumana Palenfo.

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), partenaire privilégié du Burkina Faso en matière d’autonomisation économique des femmes, prévoit accompagner cette dynamique à travers le projet « Femmes, Jeunes Entreprenants et Citoyenneté » dont le démarrage est imminent. Formulé à l’initiative du Gouvernement du Burkina Faso et cofinancé par le Luxembourg et le PNUD, ce projet prévoit soutenir l’émergence d’entrepreneurs et entrepreneures innovants et citoyens, ancrés dans la tradition burkinabé.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burkina Faso 
Aller à PNUD Global