Séance d’échanges sur la définition du problème avec le groupe des bénéficiaires des ONG et associations de la région du Centre Nord. Crédit photo : PNUD/Burkina Faso

Dans le cadre de la mise en œuvre de son plan d’action de 100 premiers jours sur le thème de l’insertion socio-professionnelle des jeunes de la région du Centre-Nord, le Laboratoire d’accélération du Burkina a organisé un atelier de sensemaking et d’identification des solutions locales. L’atelier a regroupé une cinquantaine de participants des services déconcentrés de l’Etat, des ONG et associations locales ainsi que leurs bénéficiaires intervenant dans le domaine de la jeunesse, de l’entreprenariat des jeunes dans la région du centre-Nord.

L’organisation de cet atelier a permis d’atteindre les résultats suivants : (i) Les défis de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes vulnérables de la région du centre nord ont été décrits avec l’ensemble des acteurs ; (ii) Les solutions locales pertinentes au problème majeur de l’insertion socio-professionnelle sont répertoriées. En effet, pour atteindre ces résultats, l’équipe du Lab accompagné par les collègues de la Team Résilience et du PROFEJEC ont formé 3 groupes de travail selon que le participant vient des services déconcentrés ou décentralisés, d’ONG et associations. Il s’est ensuite agit pour ces groupes de réfléchir sur le thème en utilisant les outils du Lab qui sont :  la définition du problème, la cartographie des parties prenantes, les causes et les effets du problème clé, la matrice d’influence.

Au sortir des 2 jours de travail, deux défis majeurs ont été retenu. A savoir : (i) l’offre de formation professionnelle dans le centre-nord est inadaptée aux besoins du marché de travail ; (ii) les jeunes de la région du centre-nord n’ont pas été éduqués à la culture entreprenariat.

Plusieurs solutions locales ont été identifié par les participants. Parmi celles-ci nous avons : (i) Jeune modèle, (ii) Entrepreneuriat sociale et solidaire, (iii) Ouverture du Centre de Formation Agrosylvopastorale et artisanale de Louda (CFAA), (iv) Mise en place d’une unité de transformation de l’arachide par de jeunes femmes, (v) Sensibilisation radiophonique et sur site, (vi) Présentation de succès stories, champ-écoles et possibilité de mentoring par des modèles.

Le Laboratoire entend poursuivre ses activités par des séances d’intelligence collectives sur ces solutions locales identifiées pour les documenter en vue de préparer l’étape de l’expérimentation.

Que pensez vous de ces défis ?

Avez-vous des solutions locales pertinentes pour adresser ces défis ?

Partager vos solutions locales avec nous…--- Article text goes here ---

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burkina Faso 
Aller à PNUD Global