Combinaison solaire / gasoil : une avancée vers une énergie propre

Plaques solaires de la PTFM du Koné (Centre Ouest). Crédit PNUD.

Pour faire fonctionner une plate forme multifonctionnelle, il faut du gasoil dans le moteur, cela est connu. Or nous savons tous que non seulement le gasoil constitue une source d’énergie fossile donc polluante particulièrement pour l’air et le sol ; mais en plus, les dépenses liées au gasoil grèvent énormément le budget des femmes (environ 72% des recettes sont utilisées pour l’achat du gasoil). Son utilisation continuelle pose donc des problèmes qu’il faut résoudre. Mais comment ? Et avec quoi ?

Quelles alternatives pour le gasoil dans la plate forme multifonctionnelle ?

Le PNUD a toujours encouragé les activités de recherche pouvant aboutir à des solutions de substitution au gasoil pratiques et peu chères. Des expérimentations ont été conduites par le programme Plates formes multifonctionnelles et les 2ie avec le biocarburant notamment l’huile du Jatropha Curcas mais la vulgarisation à grande échelle tarde à venir. L’huile de Jatropha Curcas est une huile végétale brute obtenue par simple décantation et qui peut facilement être utilisée dans des moteurs comme ceux de la plate forme multifonctionnelle qui sont des moteurs à injection directe de capacités de 10 à 20 CV.

A retenir

  • Au total, 17 PTFM mixtes solaire/ gasoil sont implantées à titre expérimental sur l’ensemble du territoire.
  • 5 PTFM sont en système de fonctionnement alterné (solaire, ensuite moteur diesel) et 5 en système de fonctionnement simultané c'est-à-dire solaire et moteur diesel en même temps.
  • Une plate forme multifonctionnelle solaire/gasoil coûte 25 millions de FCFA alors qu’une plate forme multifonctionnelle standard coûte environ 7 millions de FCFA.

Une autre innovation est l’expérimentation en cours de plates formes mixtes solaire/gasoil et cela représente une grande avancée vers des plates formes peu polluantes et moins chères à l’entretien quoique plus coûteuses à l’investissement.

Des avantages nombreux et durables

Comme son nom l’indique, la plate forme multifonctionnelle mixte solaire/gasoil est une plate forme équipée d’un moteur fonctionnant au diésel et d’une série de plaques solaires qui captent l’énergie solaire et la stocke dans des batteries pour une utilisation ultérieure. Avec l’équipement solaire, la PTFM permet d’apporter même à l’arrêt du moteur diésel de l’énergie en continue pour les besoins des bénéficiaires. Pendant que l’énergie solaire est utilisée, c'est-à-dire injectée dans le circuit électrique, le gasoil est économisé pour d’autres périodes et pour d’autres usages notamment la transformation agro alimentaire. Pendant que le moteur de la PTFM tourne avec du gasoil pour assurer la transformation agro alimentaire, l’énergie solaire stockée peut être utilisée pour la distribution de l’électricité. Cela renforce davantage le caractère multifonctionnel de la plate forme puisque la source d’énergie étant double, plusieurs équipements peuvent tourner en même temps, les uns utilisant la première source d’énergie et les autres, la 2ème source d’énergie.

Entretien, bonne organisation des bénéficiaires et bonne gestion des comités sont nécessaires

L’entretien des plaques solaires et l’utilisation d’un gasoil de bonne qualité sont des conditions sine qua non pour assurer la durabilité des plates formes de ce type. En effet les plaques solaires ont besoin d’être régulièrement nettoyées pour ôter la poussière, elles ont besoin d’être surveillées pour éviter les vols ou les brisures dues à des jets de pierres d’enfants qui jouent à côté des plaques.

L’organisation des bénéficiaires pour la gestion de la plate forme est aussi une condition importante : en effet, le comité féminin de gestion (CFG) mis en place devra bien s’entendre avec celui  pour la gestion de l’électricité (COOPEL) et assurer que le partage des coûts et des bénéfices permet d’éviter les tensions.  Les formations techniques des comités ne suffisent pas à elles seules à tirer tous les bénéficies des PTFM mixtes solaires/gasoil. Il conviendra d’obtenir pour eux, une formation plus professionnelle à travers une gestion de type privé même au sein des PTFM communautaires comme c’est le cas.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe