L’appui du Japon aux communautés vulnérables du Burkina Faso, source d’emplois et de revenus

Balanite, fruit du dattier du désert, dont la transformation produit du savon et de l’huile. Crédit : Laetitia Ouoba / PNUD Burkina Faso

Ouahigouya, Burkina Faso – Au nord du Burkina Faso, pays au 181ème rang sur les 187 de l’échelle 2014 de l’indice de développement humain, les populations font face à un environnement difficile et à des ressources rares, en particulier en eaux. De plus, des conflits opposent régulièrement fermiers et communautés pastorales, une situation rendue plus délicate avec l’arrivée en 2012 de près de 60 000 réfugiés maliens fuyant les hostilités et l’instabilité provoquées par la crise de l’autre côté de la frontière.

Financé par le Japon, à travers le Projet régional de consolidation de la paix et la gouvernance au Sahel, le PNUD met en œuvre des projets permettant aux communautés les plus vulnérables de développer des activités sources d’emploi et de revenus à partir des ressources naturelles existantes. Dans la commune de Ouahigouya, 20 hommes et femmes, en priorité des jeunes sans emploi, ont ainsi appris à transformer les produits maraichers exploités localement.
Formés aux techniques de séchage, les bénéficiaires peuvent acquérir les compétences nécessaires pour l’exploitation de parcelles. Le projet leur remet alors l’équipement qui leur permettra de débuter leur activité. Les oignons, poivrons et autres piments séchés produits seront vendus sur le marché, générant un revenus essentiels pour les familles – tant pour permettre d’assurer la scolarité des enfants que pour accéder aux services de santé.

A retenir

  • 20 hommes et femmes formés dans la transformation des produits maraîchers exploités localement.
  • 75 exploitants formés dans la gestion de l'information méteo.
  • 20 bénéficiaires formées pour produire de l'huile et du savon à partir du balanite.
  • Le kit d’équipement se compose de : séchoir solaire, d’un sac de soude, d’une grande et petite balance, de récipients pour transport, un couteau et d’une paire de cuiseaux

Un peu plus loin, dans la commune de Dori, 20 bénéficiaires ont pour leur part reçu une formation pour produire de l’huile et du savon à partir de la balanite, le dattier du désert cultivée localement. L’huile de cuisine ou le savon aux vertus pharmaceutiques seront eux-aussi vendus sur les marchés de la région, assurant un revenu à des bénéficiaires jusqu’alors vulnérables.
Pour héberger ces formations et accueillir les bénéficiaires, le PNUD a procédé à la construction d’un bâtiment de quatre salles de classes qui sont ensuite mises à la disposition du lycée de Dori.

Plus au nord, dans le village de Bagawa, avec l’appui du PNUD et le financement du Japon, la Direction générale de la Météorologie a procédé à l’installation d’une station-météorologique. Dans un paysage sahélien de dunes balayées par le vent, cette station recueille les données météorologiques et permet d'améliorer la gestion des exploitations agricoles. Les 75 exploitants formés à la gestion de l’information reçoivent des prévisions météo (pluies, humidité, vent) et peuvent exploiter les données pour planifier au mieux leur activité. Alors que les précipitations n'ont de cesse de baisser et que le calendrier des pluies change, les exploitants peuvent décider quand semer ou quels semis utiliser, en fonction des prévisions, et accroitre les quantités et la qualité de leur production, synonyme de revenus supplémentaires pour leur communauté.

A travers ses activités envers les communautés les plus vulnérables du Burkina Faso, le PNUD, avec l’appui du Japon, encourage et promeut les activités génératrices de revenu auprès des femmes et des jeunes, avec pour objectif que ces communautés puissent se relever de la crise et développer leur résilience pour y faire face.
 

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe