--- Image caption ---

Il était une fois une initiative chère à l’Administrateur du PNUD appelée Laboratoire d’Accélération (AccLab). Cette initiative innovante a embarqué dans le train du développement durable pour accélérer l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD). Trouvant que cette idée lumineuse et réfléchie pourrait effectivement booster le développement, le PNUD décida de la mise en place des équipes dans 60 pays dont le Burkina Faso pour traduire le Laboratoire en réalité.

Convaincu qu’en utilisant ses approches on obtient rapidement et efficacement des résultats qui impactent durablement nos actions en minimisant les erreurs, les pertes de temps et d’argent, AccLab s’est donné pour mission de travailler avec les projets et programmes du PNUD mais également avec les autres acteurs du développement. C’est dans cette optique, qu’il a organisé une journée portes ouvertes appelée « Accelerator Lab Open Day / BFA ».

Comme une fiancée désireuse de faire accepter l’élu de son cœur à sa famille, AccLab a adopté une approche particulière à elle pour organiser sa présentation à travers sa journée portes ouvertes. Pour commencer ce fut par des échanges constants avec le staff du PNUD/BFA pour définir le contenu et la date de cette journée ainsi que les invités. Ensuite avec l’appui des collègues, AccLab a organisé une mini retraite en utilisant l’accéléromètre et l’intelligence collective pour dégager les axes majeurs de l’innovation au Burkina Faso et en déduire les thèmes de panels. Cette mini retraite a connu la participation de la partie nationale mais aussi du secteur privé. De bonnes idées et des thèmes pertinents ont été dégagés de ce travail d’équipe réalisé avec les services de AccLab.

Le jour « J » de la présentation de AccLab arriva. Paré de ses plus beaux atouts et accompagnés de sa famille biologique (PNUD), sa famille adoptive (gouvernement) et ses amis, ce fut un franc succès, en témoigne le nombre (plus de 160 présents) et la qualité des participants. AccLab a été honoré par la présence de 2 Ministres (Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement et Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme), d’un ambassadeur (Allemagne), des chefs d’agences onusiennes, d’éminents chercheurs, des étudiants, des professionnels, etc.

Le programme de la journée composé principalement de mots de bienvenue et d’ouverture, ainsi que de 2 panels, couronné par des expositions d’innovateurs, a tenu en haleine tout le public.

On retient ainsi que les thèmes développés lors des panels ont fait ressortir le lien entre les énergies renouvelables et l’entreprenariat des jeunes comme un vecteur de stabilité et de paix social au Burkina Faso.

Cependant la paix pourrait-elle se construire sans le fondement d’une paix durablement ?  Comment dupliquer les portefolios de solutions pertinentes pour le meilleur de la population ?--- Article text goes here ---

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burkina Faso 
Aller à PNUD Global