Le Programme Pays du PNUD au Burkina passé en revue pour une bonne transition vers le prochain cycle

27 mars 2017

Le Directeur Général Adjoint de l'Economie et de la Planification (à gauche) et le Directeur Pays du PNUD à la cérémonie d'ouverture. Crédit photo : PNUD/Burkina

Ouagadougou, 23 mars 2017 : La Direction Générale de l’Economie et de la Planification (DGEP) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ont tenu la revue du programme de coopération pays 2011-2015 prolongé jusqu’en fin 2017.

Cette revue avait pour objectif de faire le bilan de la mise en œuvre du programme de coopération à travers une analyse des résultats obtenus et des contraintes et difficultés rencontrées. De façon spécifique, les rubriques suivantes ont été examinées : l’efficacité, la prise en compte des thèmes transversaux (genre, renforcement des capacités, gestion axée sur les résultats), les partenariats noués, les ressources utilisées, la communication, les arrangements de gestion et le dispositif de suivi et d’évaluation. Il est attendu que les résultats de la revue soient exploités pour la formulation du prochain programme de coopération.

La revue présidée par le Directeur Général Adjoint de l’Economie et de la Planification a connu la participation de structures techniques du Ministère de l’économie des finances et du développement la Direction Générale de l’Economie et de la Planification (DGEP), la Direction Générale de la Coopération (DGCOOP), des projets et programmes financés par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Le Directeur Pays du PNUD dans son intervention a situé la raison d’être de ce cadre de concertation qui est de permettre un suivi conjoint soutenu des projets afin d’anticiper sur les difficultés et de préconiser des mesures pour une meilleure atteinte des objectifs. Il a souhaité des débats francs, ouverts et objectifs pour qu’à la fin des travaux, les préoccupations de toutes les parties prenantes trouvent des solutions.

Le Directeur Général Adjoint de l’Economie et de la Planification pour sa part, a traduit la reconnaissance du Ministre de l’Economie des Finances et du Développement au PNUD pour son engagement inlassable auprès du Burkina Faso à travers les appuis techniques et financiers dont l’importance n’est plus à démontrer.  

Les travaux ont été ponctués par une présentation d’un rapport introductif de la revue préparée et animée par un Consultant sollicité à cet effet.

Dans sa présentation, le Consultant a d’abord rappelé qu’au total, vingt-quatre (24) projets/programmes ont été financés par le PNUD au cours de la période de mise en œuvre du programme de coopération objet de la revue. Pour chacune des rubriques articulant la présentation, l’attention a été portée sur: (i) les acquis en termes d’approche et de résultats; (ii) les difficultés rencontrées; (iii) les bonnes pratiques; (iv) les propositions de recommandations pertinentes pour le Prochain Programme pays.

A la fin de la réunion, le Directeur Pays a exprimé un satisfecit général, étant donné que toutes les questions brûlantes ont été abordées et a souhaité que cette collaboration continue et s’améliore.

Le Directeur Général Adjoint de l’Economie et de la Planification a réitéré ses remerciements au PNUD pour sa disponibilité et à l’ensemble des acteurs présents pour leur pleine participation. Il a aussi exhorté les parties prenantes à s’impliquer fortement dans le suivi et l’évaluation des engagements pris, pour permettre d’améliorer l’efficacité des projets et faciliter la mobilisation de ressources financières pour le pays.