Le PNUD partage ses « Best Practices »

7 mars 2017

Photo de famille des participants à la rencontre entre le PNUD et le MINEFID. Crédit photo : PNUD/Burkina

Le Ministère de l’Économie, des Finances et du Développement pour la mise en place d’une cartographie de suivi des projets et programmes au Burkina Faso et l’amélioration des processus de passation des marchés.

Le mardi 7 Mars 2017, une équipe du Ministère de l’Économie des Finances et du Développement (MINEFID) a rencontré l’équipe pays du Programme des Nations Unies pour le Développement. L’objectif de cette visite, était de s’enquérir de la pratique du PNUD en matière de suivi des programmes et projets et dans le domaine de la passation de marchés au Burkina Faso et examiner les possibilités d’un accompagnement du PNUD pour améliorer la qualité de la dépense à travers la mise en œuvre des Budgets programmes.

Cette rencontre a vu la participation d’une délégation du MINEFID, conduite par la Conseillère technique, Madame Céline Yonaba, représentant Mme le Ministre et composée des Directeurs généraux du MINEFID. Du côté du PNUD le Directeur Pays, Corneille Agossou, accompagné du Directeur des opérations, des Teams Leaders des différents programmes de développement et du Spécialiste Suivi & Evaluation. Selon le Directeur Général de l’Économie et de la Planification (DGEP), « le défi majeur pour le Burkina Faso est de disposer d’une cartographie de suivi des projets et programmes pour un meilleur impact des actions de développement ».

Le Directeur Pays a fait une présentation de la méthodologie de travail du PNUD en matière de suivi des projets et programmes et a rassuré le MINEFID de la disponibilité de son équipe à partager des outils utilisés à cet effet.

La Conseillère Technique représentant Mme le Ministre à cette rencontre a pour sa part, remercié le PNUD pour sa grande disponibilité à toujours accompagner le pays. Elle a en outre relevé la nécessité pour le pays d’adapter le système de suivi en vue de mettre davantage l’emphase sur le suivi des résultats plutôt que sur celui des activités.

La rencontre a pris fin avec une photo de famille, immortalisant ainsi le début d’un nouveau partenariat efficace pour le pays et surtout pour la mise en œuvre du Plan National pour le Développement Economique et Social (PNDES).