Finance digitale et ODD : UNCDF partage son expérience sur le MicroLead

13 oct. 2016

Un exploitant agricole dans son champs. Crédit photo : AgriFinance

Le jeudi 13 Octobre 2016 a eu lieu à l’hôtel Royal Beach de Ouagadougou, un atelier d’échanges et de dissémination des résultats du programme MicroLead au Burkina Faso autour du thème : « La finance digitale pour une meilleure atteinte des ODD : expérience de UNCDF au Burkina pour une meilleure atteinte de l’autonomisation des femmes rurales et le financement de la chaine des valeurs agricole. Cet atelier a vu la participation de nombreux acteurs du secteur de la micro finance et du secteur financier de manière générale.

MicroLead est un projet de l’UNCDF qui a pour objectif d’accroître l’accès aux services financiers, à l’épargne, en appuyant l’expansion de leaders du marché de la micro-finance fondée sur l’épargne dans les pays moins bien desservis. L’atelier de Ouagadougou, avait pour objectif de créer un cadre de partage, de discussion et d’échanges autour des premiers constats observés sur le terrain dans le cadre de la mise en œuvre du programme MicroLead et, de partager les différentes expériences en matière d’utilisation de la technologie dans l’offre de services aux groupes financièrement exclus.

De manière spécifique, il s’agissait de :

  • Discuter des différentes expériences d’offre de services financiers et de renforcement des capacités par des canaux digitaux au Burkina Faso ainsi que les défis associés ;
  • Discuter de l’utilisation de produits financiers digitaux dans le financement de l’agriculture ;
  • Echanger sur les étapes-clés à mettre en œuvre pour faciliter et accroître le développement et l’utilisation des canaux digitaux pour l’offre de services financiers aux groupes vulnérables, en particulier ceux du secteur agricole.

Cet atelier a réuni de nombreux acteurs du secteur public, des sociétés privés, des ONG intervenant dans le domaine de la Micro Finance qui au sortir de cet atelier ont appris à connaitre les produits financiers digitaux disponibles et à venir au Burkina Faso et amorcent dès lors, le processus de collaboration en vue de l’appropriation et la mise en œuvre de ces produits disponibles.

Le Burkina Faso est en train d’élaborer sa stratégie de Finance Inclusive. La BCEAO, en collaboration avec l’UEMOA est en train de bâtir le cadre règlementaire nécessaire à la mise en œuvre de la finance inclusive dans la sous-région.

Certaines IMF telles SOFIPE et FCPB, des SFD comme BOA, sont des partenaires clés pour la mise en œuvre de la finance inclusive au Burkina à travers les Programmes UNCDF : AgriFinance et MicroLead.

Les femmes productrices non alphabétisées ont bénéficié d’un soutien imagé pour l’utilisation de Airtel Money pour les transactions et la mobilisation et la sécurisation de l’épargne locale.

A la fin des travaux, les bénéficiaires ont souhaité une forte implication des sociétés de Mobile banking afin d’interagir directement entre les comptes bancaires et Airtel Money ou MobiCash par exemple. Cela permettrait de limiter donc de sécuriser les mouvements de liquidité sur le terrain.