Notre perspective

      • Investir dans un développement durable n'est plus un choix. C’est une nécessité.

        13 oct. 2011

        image
        Des panneaux solaires fournissent chaleur et électricité au Botswana. (Photo: PNUD)

        Au cours de ce mois où nous célébrons la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, le nombre d'habitants de notre planète devrait atteindre 7 milliards. Pour que l’avenir de notre monde soit sûr et paisible, ils devront tous avoir accès à des ressources durables en eau et en nourriture, et disposer de moyens de vivre décemment. L’investissement dans un développement durable n'est plus une question de choix. C'est la seule option possible. C'est pourquoi il est capital que Rio+20, la Conférence des Nations Unies sur le développement durable, qui se déroulera au Brésil en juin prochain, arrive à des résultats significatifs. Vingt ans après que le Sommet de la Terre de Rio ait défini en 1992 un agenda d'avenir pour le développement durable, Rio+20 est une occasion unique de passer en revue les progrès réalisés, d'examiner les écarts et les nouveaux besoins, et de convenir ensemble de la marche à suivre. Au PNUD, nous sommes convaincus qu'un développement réellement durable pour les générations présentes et futures doit sauvegarder les écosystèmes tout en permettant des progrès économiques et sociaux. Un développement durable renforcera également la résilience des pays aux chocs extérieurs et leur capacité à protéger les acquis du développement. IlLire

      • Côte d’Ivoire : sur la voie du relèvement

        28 sept. 2011

        image
        Personnes déplacées en Côte d'Ivoire. Photo ONU/Eskinder Debebe

        Depuis la réouverture du bureau du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) en Côte d’Ivoire il y a quatre mois, nous sommes à pied d’œuvre avec des ONG le long de la frontière ouest avec le Libéria. Notre tâche consiste à porter assistance aux populations de retour après leur déplacement à l’intérieur du pays en raison de la crise politique engendrée par les élections contestées du mois de décembre 2010. Suite à la réhabilitation de pompes à eau et au traitement d’une centaine de puits, plus de 20 000 personnes bénéficient maintenant d’un meilleur accès à l’eau. Près de 5 000 jeunes s’investissent dans des activités génératrices de revenus soutenues par le PNUD, dans les secteurs de l’agro-industrie et du petit commerce entre autres. Cependant, la réinsertion de centaines de personnes déplacées n’est pas l’unique défi auquel les Ivoiriens doivent faire face : la reconstruction d’une relation de confiance parmi la population, la restauration de la sécurité et d’un état de droit sont aussi des impératifs urgents. L’économie du pays, qui a toujours été l’une des plus fortes de l’Afrique de l’ouest, a elle aussi été mise à mal. Le gouvernement, l’ONU, ainsi que leurs partenaires locaux, ne peuventLire

      • La démocratie doit naître de la volonté du peuple

        15 sept. 2011

        image
        30 millions d'électeurs inscrits aux deuxièmes élections nationales de l'histoire du Congo tenues le 28 novembre prochain. Photo: PNUD

        En cette Journée internationale de la démocratie, nous faisons écho au désir de chaque être humain de vivre dans la dignité, sans exclusion et dans la liberté, comme les millions de personnes dans le monde arabe qui exigent le changement. Il y a eu et il y a encore beaucoup de pertes de vie humaines, résultant de régimes et d’opposants qui s’affrontent.  La Tunisie, l’Égypte et maintenant la Libye s’engagent dans une ère nouvelle et ont du mal à créer une société et une économie inclusives et des institutions de gouvernement plus représentatives. Il faudra pour cela renforcer le corps législatif et judiciaire, promouvoir la transparence et l’obligation de rendre des comptes à tous les niveaux, mettre en place de nouvelles institutions et entreprendre une refonte des systèmes politique et économique en général. Il faut du temps pour passer d’un système autoritaire à un système participatif et il y aura des obstacles sur la voie du changement. Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), qui a été actif dans de nombreux pays en transition, est en mesure de mettre son expérience à contribution.  Le 23 octobre, les Tunisiens vont élire pour la première fois leurs représentants à l’Assemblée constituanteLire