Sous programme augmentation de revenus et promotion de l’emploi décent en faveur des femmes et des jeunes » (PARPED)

Introduction

Emploi des jeunesDes jeunes dans un atelier de pratique mécanique. Crédit PSCE/JF-PNUD.

Le  « Sous programme  augmentation de revenus et promotion de l’emploi décent en faveur des femmes et des jeunes » (PARPED) s’inscrit dans le cadre de l’UNDAF 2011-2015 qui lui-même tire sa substance de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable (SCADD) 2011-2015.

A travers le PARPED, le PNUD envisage contribuer à l’atteinte de l’effet 1 de l’UNDAF intitulé « la croissance économique accélérée est durable et pro-pauvres »  et à celle de l’effet 1.3 du Programme de pays du PNUD: « Les populations vulnérables, particulièrement les femmes et les jeunes ont davantage accès à l’emploi, aux crédits et entreprennent des activités génératrices de revenus (AGR) rentables».  

Ce que nous avons accompli à ce jour

En vue de la promotion de l’auto emploi   et de l’accroissement de l’employabilité des jeunes et des femmes,  le sous-Programme Augmentation de Revenus et Promotion de l’Emploi Décent en faveur des femmes et des jeunes (PARPED) a appuyé la réalisation des études suivantes :

- l’étude sur la situation de référence de l’emploi et de la formation professionnelles dans le deux régions d’intervention du PARPED : les régions de la Boucle du Mouhoun et du NORD.

- la cartographie des filières porteuses des deux régions qui a permis de retenir 3 filières : le poulet local, le fonio, le morenga.

- l’étude pour lever les contraintes d’accès des femmes et des jeunes aux crédits des fonds d’auto promotion de l’emploi du Ministère de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi  et des Institutions de Micro-Finance (IMF) de la zone d’intervention du sous-programme.

- l’étude sur la facilitation de l’accès des femmes et des jeunes aux formations du Fonds.

- d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA), de l’Agence Nationale pour l’emploi.

La première  étude a permis  de  doter le sous-programme d’une situation de départ  de l’emploi  et de la formation professionnelle avec des indicateurs fiables permettant de mesurer ses futurs progrès et ultérieurement son impact.

Les 3 autres études vont  permettre au PARPED  de  faciliter et d’améliorer l’accès des jeunes et des femmes au crédit et à la formation professionnelle  en vue de leur insertion dans les filières porteuses retenues.

Il est attendu à la fin de 2013 la facilitation de l’accès de l’accès au crédit et  la formation professionnelle de 100 femmes et 75 jeunes et leur insertion des les 3 filières porteuses retenues.

L’appui financier du PARPED à l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation (ONEF) a permis à ce dernier d’élaborer l’annuaire statistique 2011 du marché de l’emploi. Cet important recueil statistique contient les données relatives à l’offre et à la demande d’emplois publics et privés, à la formation professionnelle, aux projets financés par les fonds nationaux de promotion de l’auto emploi, contribue à l’amélioration de  l’information sur le marché de l’emploi  et de la formation professionnelle.

Par  ailleurs, le PARPED a renforcé les capacités en ressources humaines  de la Direction du fonds d’appui à l’apprentissage et à la formation professionnelle et les Guichets uniques des fonds de promotion de l’auto emploi des deux Régions de la Zone d’intervention avec le recrutement de 06 VNU nationaux.
Ces VNU contribuerons à accélérer le traitement des dossiers  de demande de crédit et de formation professionnelle des bénéficiaires du PARPED.

Financement du projet



 PNUD (  TRAC 1/2) :

 2 800 000 USD

Gouvernement 

230 533 (dont 107 200 USD en nature

A rechercher

700 000 USD

Décaissements

Année

Montant

2012

 78 580

2013

 340000

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burkina Faso 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe