Programme d'Appui aux Parcs de l'Entente (PAPE)

Introduction

GirafeUne girafe. Crédit PNUD

Le Programme d’Appui aux Parcs de l’Entente (PAPE) est conçu sous forme de trois composantes correspondant aux trois résultats attendus du programme et est placé sous la coordination générale de l’UEMOA qui a en outre la charge de la composante 1 (Renforcement du cadre institutionnel régional de la conservation des aires protégées). La composante 3 (Atténuation des pressions négatives exercées par les populations, avec un bilan coûts-bénéfices positif favorable à celles-ci) est quand à elle à la charge de la Délégation de l’Union Européenne. La composante 2 du PAPE (PAPE/PNUD), dont la mise en œuvre est assurée au plan régional par le PNUD, avec le bureau pays du Burkina Faso agissant comme chef de file des trois bureaux nationaux de l’Institution, vise une gestion coordonnée plus efficace et viable au niveau des institutions nationales des aires protégées du complexe WAP (complexe constitué par les parcs du W, de l’Arly et de la Pendjari) et de leurs ressources animales et végétales, notamment à travers la réalisation de neuf produits.

Le PAPE / PNUD s’inscrit dans le cadre de l’UNDAF 2011-2015 qui lui-même tire sa substance de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable (SCADD) 2011-2015.

A travers ce programme, le PNUD envisage contribuer à l’atteinte de l’effet 1 de l’UNDAF intitulé « la croissance économique accélérée est durable et pro-pauvres »  et à celle de l’effet 1.4 du Programme de pays du PNUD : « Les structures nationales et les communautés de base pratiquent une approche intégrée de développement durable et de gestion des ressources naturelles et prennent en compte les effets des changements climatiques à travers l’adaptation et l’atténuation ».

Ce que nous avons accompli à ce jour

  • Mise en place d’un organe pour la coordination technique régionale (Bureau de Coordination Technique / BCT) par le PNUD et composé de 3 Assistants Techniques (AT) ; il apporte un appui technique pour la mise en œuvre des activités dans les 3 pays concernés (Bénin, Burkina Faso et Niger), et appui l’UEMOA sur les questions techniques à dimension régionale. Un spécialiste national en environnement, ainsi qu’un Volontaire des Nations Unies (VNU) international ont été mobilisé par le Bureau Pays du PNUD au Burkina Faso (bureau lead pour les 3 pays) afin d’appuyer la coordination régionale et le suivi du programme dans les 3 pays.
  • Appui   à l’élaboration de Plans d’Aménagement et de Gestion (PAG) des Aires Protégées (AP) de qualité du complexe WAP.
  • Renforcement des capacités des gestionnaires des AP (système de suivi de performance du personnel, système efficace de surveillance et de suivi biologique, système de suivi de la lutte anti-braconnage, techniques d’inventaires, camera-trapping, etc.) pour assurer une gestion plus efficace, plus efficiente et concertée de ces AP du complexe WAP.
  • Renforcement en cours de la protection des espèces phares (lion, guépard, éléphant, ..) et leurs habitats, ainsi que le développement d’un système adapté de suivi-évaluation afin de faciliter l’information et les décisions environnementales au niveau régional.
  • Amélioration de la visibilité du PAPE à travers l’élaboration de supports de communication (bande annonce sur le PAPE, photothèque de plus de 800 photos, affiches, dépliants, etc.) et de promotion éco touristique dans les 3 pays. Ceci contribuera également à une meilleure information et une prise de conscience accrue des populations riveraines quant à leur rôle dans la gestion durable des ressources partagées des AP et de leurs périphéries.

Financement du projet



Donateurs

 Montant en dollars

Union Européenne

 7.552.218 

TRAC (PNUD)

·         Bénin

·         Burkina Faso

·         Niger

Total : 600.000

150.000

300.000

150.000    

Gouvernements

·         Bénin

·         Burkina Faso

·         Niger

Total : 2.501.897,15

722.169,356

675.673,732

1.104.054,06

Décaissements

Année

Donateurs

Montant  en dollars

2011

TRAC (PNUD)

 0.00                      

UE

 0.00                    

2012

TRAC (PNUD)

245.135,39

UE

 932.473,52

2013 (jusqu’en fin oct.)

TRAC (PNUD)

 442.931,78

UE

 1.452.588,62

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burkina Faso 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe