Renforcement des capacités nationales de gestion de catastrophes et relèvement de crises

Introduction


Scènes post castastrophes. Crédit PNUD

Le Burkina Faso connait depuis plusieurs décennies une récurrence des catastrophes (inondations et sécheresses, invasion acridienne et d’oiseaux granivores, mouvements de populations liés aux crises dans les pays de la sous-région comme la Cote d’ivoire et le Mali). La vulnérabilité élevée des populations, liée en partie à l’érosion des moyens de subsistance et des mécanismes communautaires de solidarité d’une part, et l’insuffisance des ressources au niveau local d’autre part, constituent des limites à la mise en place d’une politique efficace de Réduction des Risques de Catastrophes (RRC). Dans ce contexte, la survenue d’une catastrophe majeure ou la succession de catastrophes mal gérées pourraient anéantir les efforts de développement consentis depuis des décennies par le pays avec l’assistance de ses partenaires. L’impact de ces catastrophes et l’incidence élevée de la pauvreté sur les populations font peser des risques sur le développement du pays et l’atteinte des OMD. C’est dans ce contexte que le PNUD s’est engagé dans l’appui au Gouvernement en matière à travers le projet « Renforcement des Capacités Nationales de Gestion de Catastrophes et Relèvement de Crise au Burkina Faso » qui consiste en une mise à disposition de ressources financière, techniques et matérielle à la plateforme nationale de RRC, le Conseil National de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (CONASUR). Cet appui est particulièrement destiné au Secrétariat Permanent du CONASUR et à deux de ses démembrement, à savoir les Conseils Régionaux de Secours d’Urgence et de Réhabilitation du Nord et des Hauts Bassins.

Ce que nous avons accompli à ce jour

A travers la mise en œuvre du projet, le PNUD a appuyé :

- l’organisation de plusieurs sessions de formation des agents du CONASUR et de ses deux démembrements cibles en matière de gestion de catastrophes et d’élaboration de plan de contingence ;

- la dotation de moyens matériels (matériel informatique, mobilier de bureau, moyens logistiques, etc.) au profit du Secrétariat Permanent et des deux CORESUR cibles ;

- la mise à jour régulière du plan national de contingence et l’élaboration des plans régionaux des régions du Nord et des Hauts Bassins ;

- la fourniture de connexions internet ;

- l’élaboration d’une stratégie nationale de prévention et de gestion de catastrophes, assortie d’une loi d’orientation et d’un plan d’action quinquennal ; etc.

Financement du projet



Le financement du projet a été essentiellement assuré par BCPR, par l’intermédiaire des fonds TTF –Disaster pour un total de USD 930 000 et par le bureau pays du PNUD sur les fonds TRAC, à hauteur de USD 300 000, soit USD 1 230 000 sur une période de trois ans.

2011

 Donateurs ou TRAC

 Montant

2012

 Donateurs ou TRAC

 Montant

2013

Donateurs

USD 263 028,38

Sub header

Année

Montant

 2011

 USD 292 099.14

2012

 USD 491 130.68

2013

 USD 263 028,38

Vue d'ensemble du projet
Statut
Actif
Date de début
2009
Date de fin
2013
Zone d'intervention
Tout le territoire national. Régions des Hauts Bassins et du Nord.
Domaine prioritaire
Réduction de la pauvreté
OMD
1
Responsable du projet
Félix Alexandre Sanfo
Partenaires
Renforcement des capacités Nationales de Gestion de catastrophes et relèvement de crises
Télécharger ce document
  • Fiche projet Renforcement des capacités nationales de gestion de catastrophes et relèvement de crises Français