Cadre légal

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) intervient au Burkina Faso depuis 1966. Sa présence est définie par un Accord de Base signé le 19 juillet 1976 qui énonce les conditions fondamentales dans lesquelles le PNUD appuie le Burkina Faso dans la mise en œuvre de ses programmes de développement.

A la suite de la signature par le Gouvernement et les Agences des Nations Unies du Plan Cadre des Nations Unies pour l'Assistance au Développement du Burkina Faso (UNDAF, 2011-2015), intervenue le 26 mars 2010  le PNUD a élaboré son Plan d’Action du Programme Pays (2011-2015), signé entre le Gouvernement et le PNUD le 4 mai 2011.

Le Programme Pays est bâti sur les priorités nationales telles que déclinées dans la Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable (SCADD, 2011-2015). Il se compose de 2 Grands Axes que sont : 

1- contribuer à l’atteinte des OMD et à la réalisation d’une croissance pro-pauvre et durable et

2- renforcer la gouvernance dans ses différentes composantes

La composante « Réalisation des OMD et réduction de la pauvreté » comprend les quatre sous programmes ci-après :

1- augmentation des revenus et promotion de l’emploi décent ;

2- gestion durable de l’environnement ;

3- prévention et gestion des crises et des catastrophes ; et 

4- lutte contre le VIH/SIDA.

La composante « Renforcement de la gouvernance » comprend trois sous programmes.

1- gouvernance politique;

2- gouvernance économique;

3- gouvernance locale et administrative.

Les droits humains, la promotion de l’égalité de genre et l’autonomisation des femmes,  le développement des capacités, la gestion axée sur les résultats et la coopération Sud-Sud sont les thèmes transversaux du Programme Pays.

Contact PNUD au Burkina Faso
Relations Médias Phone: 226.50.30.67.62/63/64
Email: mahamadi.ouedraogo@undp.org Fax: 226.50.33.27.46
Rapport Annuel du Coordonnateur Résident

La mise en œuvre du plan de travail de l’UNCT s’est déroulée dans un contexte marqué principalement par le financement de la SCADD et sa revue, les crises humanitaires, et aux réformes politiques. 

 

 

Voir plus