Développement humain

Avec un (IDH) estimé à 0,343 en 2012 (0,340  en 2011), le Burkina Faso se situe parmi les pays à développement humain faible  dont l’IDH est inférieur à 0,466.  Son niveau de développement se révèle être inférieur à celui de  la moyenne de l’Afrique au sud du Sahara  (0,475) et même pour l’année 1980 (0,365).

L’indicateur de développement humain a augmenté en moyenne de 2% entre 2010 et 2012. A ce rythme, il faut attendre 35 ans pour que  l‘IDH double (0,686) pour situer le pays dans les premiers rangs de la catégorie des pays à développement humain moyen.

La performance de l’indicateur de développement humain du pays est faible comparée au reste du monde. Cette faiblesse est celle des déficits en éducation notamment. En effet, tandis que la durée moyenne de scolarisation au niveau mondial se situe à 7,5 ans, la performance burkinabè est à 1,3 ans et inférieur  est  inférieure à celle du Mali (2ans) et du Tchad (1,5 ans).  Autrement dit, la durée moyenne de scolarisation au Burkina Faso  est 5,8 fois moins élevée que la moyenne mondiale; comparée avec l’Afrique au sud du Sahara, le rapport est de 3,6.