Notre mission - Environnement et énergie

Le Burkina Faso est un pays sahélien avec 76 % de sa population résidant en milieu rural. Le secteur primaire absorbe l’essentiel des actifs occupés (80,4 %) contre 16 % pour le secteur tertiaire et seulement 3,6 % pour le secteur secondaire. Le pays est caractérisé par un processus de dégradation accélérée des terres avec une saturation prévisible de l'espace agricole à l'horizon d'une génération. En effet 34 % du territoire, soit 9 234 500 ha des terres de production sont dégradées pour causes anthropiques (agriculture, élevage, tenures, bois-énergie, etc.) et climatiques, avec une progression de la dégradation des terres par an estimée de 105 000 à 250 000 ha. Cette évolution négative affecte plus sévèrement les femmes en raison de la faiblesse de leurs droits dans le système traditionnel de gestion de la terre.

En savoir plus